Arrosage - Piscine - Spa - Sauna - bassin

Devis, infos & conseils Cote Eau - 02 43 48 22 92

Mon panier

Votre panier est vide.

Le réseau hydraulique pour construction d’une piscine

1)    Généralités

- Ensemble des circuits nécessaires à la régénération de l’eau pour la maintenir limpide et propre à la baignade, au remplissage du bassin et au renouvellement, au rejet des eaux de lavage et de vidange, à son réchauffage éventuel, ainsi qu’au nettoyage du filtre. On distingue : le circuit de recyclage, le circuit de rejet, le circuit de traitement, le circuit de nettoyage et circuit de réchauffage.

- Il devra permettre : le recyclage et la filtration de l’eau, l’élimination rapide de la pollution, la diffusion correcte des produits de traitement, la limitation des écarts de température et le nettoyage du bassin par l’intermédiaire d’une prise balai.

2)    Circuit de recyclage/ refoulement

Le circuit à deux fonctions :

Aspiration de l’eau à traiter par l’intermédiaire de skimmers et bonde de fond.

Refoulement de l’eau traitée par l’intermédiaire de buses de refoulement.

Le circuit de canalisations doit être réalisé avec le plus grand soin.

Pour la conception, elle devra prendre en compte, le diamètre des canalisation, la forme et surface de la piscine, le volume, le système d’écrémage, la performance de la pompe, type de filtration, type de traitement d’eau, l’environnement et l’équipement de chauffage.

Elle devra permettre, la mise en circulation de l’eau, l’élimination rapide de la pollution, d’éviter les angles mort, diffusion correcte des produits de traitement, limiter les écarts de température, limiter les pertes de charges.

 

3)    Circuit de rejet

Permet l’évacuation ou le rejet des eaux de lavage ou vidange dans les meilleures conditions. En aucun cas le retour des eaux de l’égout à la piscine est permis. Les eaux de vidange de la piscine devront être évacuées dans le réseau pluvial ou suivant les normes en vigueur. Les eaux de lavage du filtre pourront être évacuées suivant les normes en vigueur.

 

4)    Hydraulique/ Types de canalisations

Les canalisations permettant la circulation de l’eau d’une piscine sont en PVC rigide ou flexible. Les canalisations PVC rigide seront conformes aux normes en vigueur (minimum 10 bars). Les collages ne peuvent être réalisés qu’entre matières identiques.

 

5)    Cas de gel

Toutes les canalisations doivent être protégées du gel :

- Pour les parties enterrées, la profondeur minimale étant celle correspondante à la garde au gel dans les régions où est exécutée la piscine (0.8 en région tempérée, 1.2 en montagne).

- Pour les parties en élévation ou insuffisamment enterrées :

  • La vidange complète des canalisations et mise en place des bouchons et gizzmos.
  • Le maintien du fonctionnement de la filtration en permanence et ce,  pour des périodes de courtes durées.

Dans les locaux techniques, il est nécessaire de prévoir des vannes d’arrêt avant le groupe de filtration, de façon à pouvoir vidanger ce dernier dans toutes les circonstances ainsi que pour les réparations.

6)    Mise en œuvre

Il faut enfouir ces tubes sur un fond de fouille ou les asseoir sur une semelle béton périphérique de la piscine et de les protéger par du sable sur une épaisseur de 20 à 30cm. Le collage des tubes PVC entre eux sera fait soigneusement pour éviter toute fuite au sol.

Utilisation du tuyau PVC souple : utilisé en tranchée. Plus souple, ils permettent de subir, une déformation ou une compression légère. Ces tuyaux sont posées de préférence au fond et en les faisant serpenter. Lors du remblaiement, les canalisations seront totalement enrobées sur leurs flancs par des éléments fins et homogènes sur une couche de 20 à 30cm.

Le PVC souple accepte les contraintes que le PVC rigide n’accepte pas. Sur un tassement important, ce dernier peut éclater alors que le PVC souple peut se déformer légèrement. Il ne faut jamais raccorder directement le pvc souple aux diverses pièces fixées en paroi. Le PVC souple et PVC rigide se raccordent par collage avec précaution. Il est préférable de réaliser ces raccordement avec du PVC rigide positionné verticalement jusqu’au fond enfin d’effectuer le raccord sur la canalisation située horizontalement. La bonde de fond et une partie de la canalisation sont généralement noyées dans le radier du bassin.

7)    Raccordement à la pompe

Au-dessous du niveau de l’eau : pompe en charge permettant un amorçage immédiat

Au-dessus du niveau de l’eau : c’est correct.

En fonction de la hauteur du dénivelé pompe/plan d’eau et suivant les caractéristiques de la pompe et des difficultés d’amorçage, il pourra être nécessaire de placer un clapet anti-retour.